Assemblée générale mai 2017

Notre association a retrouvée l’espace d’une assemblée générale ses premières préoccupations originelles pour l’art, non pas au cours d’une exposition, comme à sa création, mais par la présentation à l’issue de cette réunion statutaire, du numéro spécial du bulletin de la SHS, consacré cette année à la maison des artistes danois de Suresnes, par MM les professeurs Pierre-Marie Deparis et Tristan Hédoux.

Auparavant cette assemblée et avait été ouverte par Jean-Pierre Respaut adjoint au maire, représentant la municipalité. M Jean-Pierre Respaut a insisté sur le rôle joué par notre association dans l’action culturelle au sein la ville.

Le président Jean-Marie Maroille dans son rapport moral, avec notre collaborateur Thierry Portal informaticien de la SHS, a souligné l’importance et la nécessité du numérique.

Le rapport financier a été présenté par le vice-Président Alain Richard et commenté par le Trésorier Gérard Méric. Une cinquantaine de membres ont assisté à cette assemblée qui a élu ou réélu les personnalités suivantes au Conseil d’administration : Mme Blanchard, M. Chifman, M. Maroille, M. Normand et Mme Robert.

Le bulletin spécial de la SHS paru est en vente à notre siège au prix de 10 euros. (Permanence tous les mardis après-midi).

L’activité du premier semestre est décrite dans la Lettre N° 5 et N° 6.

Nous avons cette année 2016 publié le bulletin N° 56, le prochain bulletin N°57 sera distribué en 2018. L’année 2016 fut marquée par une poursuite de la réorganisation de nos fonds. Le catalogue de notre bibliothèque a été mis à la disposition de tous, il est consultable sur ce Site en cliquant sur l’onglet de droite - Fonds documentaire -. En première page, un mode d’emploi permet d’utiliser à bon escient l’architecture du classement. Nous devons remercier les volontaires qui ont participé à la saisie des métadonnées des ouvrages et particulièrement le concepteur bénévole du programme informatique.

Notre association est parfaitement équipée pour assurer les numérisations du fonds iconographique.

Cette année aussi a vu la mise en chantier de la numérisation de notre fonds iconographique.

Les internautes pourront consulter la totalité de ce fonds, bien entendu filigrané et dans une définition moins performante que celle conservée dans nos archives. Nous participerons ainsi, comme nous nous étions engagés, à la diffusion de la connaissance.

La recherche se fera comme pour la bibliothèque en cliquant sur l’onglet « Fonds documentaire », puis « Gérer les iconographies ». La grande nouveauté sera l’architecture du classement qui est totalement différente de celle de nos autres fonds, et dont vous trouverez prochainement dans cet onglet la méthode de construction qui est identique à celle que nos anciens avaient conçue.

Les lettres N° 3 et 4 téléchargeables en cliquant sur l’onglet Publications permettent de consulter le résumé des activités de l’années 2015.

Cette année fut marquée par notre première collaboration avec le Musée d’Histoire Urbaine et Sociale à la conception et réalisation de l’exposition consacrée à Fernand Forest et l’industrie automobile des boucles de la Seine.

un visiteur du MUS rêvant "aux belles..." de sa jeunesse

Cette exposition qui a passionné le public suresnois a donné lieu dans les locaux du musée, à deux conférences, la première sur la vie de l’inventeur suresnois par MM Jean-Marie Maroille et Alain Richard, et la seconde par le Professeur Serge Picard qui exposa en février 2016 le rôle majeur de Fernand Forest dans le perfectionnement du moteur à explosion.

Conférence "La peste et le choléra" du 7 février 2014

Cette conférence a fait l’objet d’un article publié dans la "Lettre" de la société, nouvel organe de communication que vous pouvez lire ou télécharger à la rubrique Publication sur notre site.

Les 4, 5 et 6 avril, nous avons tenu un stand au salon Jardins en Seine, sur la terrasse du Fécheray en proposant à la vente nos publications et rencontré de nombreux amateurs de jardins aussi férus d’histoire locale.

Le samedi 12 avril une quarantaine de nos membres se réunissaient dans la salle multimédia des Courtieux pour assister à l’assemblée générale; Jean-Pierre Respaut y représentait la municipalité.

Le Président Jean-Marie Maroille a présenté le rapport moral avec les réalisations et objectifs à poursuivres. Alain Richard a présenté les états financiers 2013 qui ont été commentés par le trésorier Gérard Méric. Un vote a permis de renouveler et compléter le conseil d’administration de la SHS.

Le Président en exercice a ensuite exposé les modifications que les nouveaux statuts apportaient au fonctionnement de la société et sollicité le vote de l’assemblée qui a adopté à l’unanimité les dits statuts, avec une modification proposée par un membre de l’assemblée, visant l’article 2, afin de confirmer dans les buts de l’association l’action de recherche de la société, sur l’historiographie locale.

A la suite de cette longue démarche statutaire une conférence de Michel Guillot nous a rappelé que la majorité de noms de rues dont la toponymie faisait référence aux lieux, avaient au fil du temps et malgré les changements de municipalité été le plus souvent conservés.

S’appuyant sur les plans de 1783 et les plans cadastraux napoléoniens, dont la projection illustraient la démonstration.

Notre assemblée s’est poursuivie dans la salle d’exposition des Courtieux sous la présidence de Christian Dupuy maire de Suresnes qui a remis à Yves Becker Président Honoraire de la SHS, la médaille commémorative des Sociétés Historiques et Archéologique de Paris et Ile de France, retraçant la brillante carrière, la vie professionnelle et familiale de notre ancien président, personnalité de grande qualité, d’une culture éclectique, passionné par la bibliophilie et les écrits raffinés. Yves Becker a su préserver au cours de 21 années de présidence la qualité du travail effectué à la SHS par sa rigueur de scientifique, amateur des arts.

Le dimanche 22 juin, nous étions présents à la traditionnelle brocante du bas de Suresnes, nous avons présenté nos publications et celle de plusieurs de nos membres qui ont intéressé le public.

Notre sortie annuelle nous a entraînés le 25 juin, sur les traces du patrimoine industriel français en visitant la dernière usine fabriquant plus 2800 modèles de clous !!!! à Creil. A chaque suresnois de relayer la qualité de ces clous Français. A commander sur le site www.clous.eu. Cette visite s’est poursuivie à Senlis où le président de la société d’histoire et d’archéologie, le Dr Gilles Bodin nous a présenté les arènes de Senlis site archéologique propriété de la société d’histoire de senlis. M. Philippe Papet, nous a fait apprécier toutes les richesses architecturales de la ville fort bien conservées, depuis les remparts du IIIème siècle, la cathédrale gothique XII et XVIème, et les très nombreux hôtels particuliers du XVII et XVIIIème siècle.

Le samedi 6 septembre, nous étions présent sur l’esplanade du Mont-Valérien à la journée des associations où nous avons rencontré plusieurs de nos adhérents souvent demandeurs de documentation.

Pour les journées du Patrimoine les 20 et 21 septembre la Société d’histoire de Suresnes était présente, sur la place d’Armes du fort du Mont-Valérien où nous exposions grâce à l’accueil chaleureux réservé par le 8ème RT, le travail des bénévoles de la SHS qui avaient conçu et revisité des panneaux relatant l’histoire de la forteresse en relation avec le thème de cette année : "patrimoine culturel, patrimoine naturel". Constatant que la forteresse reste encore un site privilégié de la banlieue ouest de Paris, pour le bonheur des courageux visiteurs qui après une attente à l’entrée de la forteresse ont pu admirer la présence intacte d’un patrimoine souvent méconnu, mais bien protégé des ambitions récurrentes des urbanistes par la présence des militaires depuis la construction de la forteresse.

Plus de trois cents visiteurs ont visité notre exposition et suivi des explications pointues de Michel Guillot spécialiste de ce lieu chargé d’histoire.

Pendant ces deux journées la SHS était présente aussi au sein de l’exposition Auto-Rétro sur la terrasse du Fécheray, accueillie par l’office de tourisme de la ville ; ainsi, plusieurs membres de notre association, ont pu rencontrer les amateurs de belles mécaniques pour leur présenter nos publications.

Le 11 octobre Pierre Tullin a présenté une conférence relatant l’histoire des deux lignes de chemins de fer qui ont morcelés le village de Suresnes à partir de 1839.

Devant plus de 80 participants, suresnois, amateurs d’histoire ferroviaire, adhérents des sociétés d’histoire voisines.

Une iconographie particulièrement riche de plus de 160 clichés retraçait cette longue épopée.

Depuis les trains à vapeur tirant des wagons dont les noms rappelaient encore la traction animale (les diligences), la traction électrique n’apparaissant qu’a partir de 1920 avec les rames dites "standards" qui perdureront jusqu’en 1976, remplacées par le nouveau matériel alimenté par caténaires, que nous connaissons actuellement.

Un bon moment pour tous les amoureux du chemin de fer, cette soirée s’est terminée par une foule de questions de l’auditoire et les réponses détaillées de Pierre Tullin.